Logo

Drift Trike découverte d'un sport qui explose !

Par Florian     Le 02 Mars 2016 à 14h38     0 réaction(s)
Drift Trike
Imaginez-vous en train de dévaler des pentes vertigineuses sur une espèce de tricycle tout en dérapant, en prenant des virages serrés ou en faisant de gigantesques têtes-a-queues impressionnants. Ne croyez pas que ça n'existe que dans votre tête. C'est réel et c'est un sport extrême qui nous vient tout droit de Nouvelle Zélande. Il est apparu en 2002 et se nomme le Drift trike ou Trike Bike.

Comment est fait un Drift trike

Le Drift Trike n'existe que depuis treize années. A l'origine, des tricycles d'enfants ont été démontés et modifiés pour faire de la glisse sur des pentes vertigineuses. Le cadre a été renforcé et les roues arrière ont été changées. Maintenant, les Drift Trike sont conçus et fabriqués par le rider. Pour le construire, il faut récupérer le cadre d'un BMX comportant une grande roue, la fourche, la douille de direction, le guidon les freins, les pegs et la potence. Le cadre est soudé. Pour l'arrière, des jantes et pneus de l'avant d'un kart sont installés dans une cercle en PVC dont le diamètre est de 25cm. Ces tubes en PVC sont installés intentionnellement afin que les roues perdent toute adhérence avec le sol pour mieux glisser.  Sur le cadre, le concepteur rajoute un siège et l'engin devient fonctionnel.

L'évolution du Drift Trike

Cet engin a tellement plu à travers le monde qu'il existe maintenant de nombreux fabricants et revendeurs. Les Trike sont livrés prêts à l'emploi et vont de la simple machine assez abordable au trike équipé course  avec des freins à disques par exemple. En France, il existe deux fédérations qui sont la FFRS et la FNSI. Ces fédérations organisent des courses dans diverses régions du pays. En Italie, il existe un sliderking depuis 2009 qui organise le championnat du monde en partenariat avec redbull et à travers vingt et un états.

Les figures connues et réalisables en Drift Trike

Maintenant, il existe des figures à réaliser. Elles possèdent chacune un terme qui les définit. Ainsi, quand on fait un Drift, on dérape. Si on exécute un 360° ou un 3-6, on fait un tour complet sur soi-même. Le 720° consiste à faire deux fois le tour sur soi-même. Si un rider parle de 2 roues c'est qu'il arrive à lever les roues arrières. Faire un Stoppie est l'action de freiner le plus fort possible avec l'avant pour que l'arrière arrive à se lever.

Quel est le but du Drift Trike ?

En pratiquant toutes ces figures qui sont assez spectaculaires, le but ultime reste de maîtriser un dérapage en pente le plus longtemps possible. Outre la maîtrise de l'engin, le pilote doit avoir du style et il va donc essayer de faire ces figures impressionnantes que sont le 360 ou le 720° à la vitesse la plus grande qu'il pourra obtenir. Certains vont encore plus loin et pour se donner des sensations encore plus fortes, ils rajoutent un moteur à l'engin. Ils allient ainsi glisse et vitesse pour faire encore plus monter leur adrénaline. Le moteur peut être thermique ou électrique et permet ainsi de régler la vitesse que leur utilisateur souhaite donner à leur machine. Ce moteur permet aussi de maitriser la glisse sur le terrain. Les pilotes apprennent vite le jeu du contre-braquage pour rétablir leur équilibre quand il le faut. Ils donnent un coup de rein ensuite pour que les roues arrière se dérobent et braquent immédiatement pour revenir dans l'axe initial.

Ce sport extrême a assurément un grand avenir devant lui car il séduit de plus en plus de riders. Le Drift Trike est un drôle d'engin qui est à la fois soft et permet de se faire de belles frayeurs assez vite. Si vous êtes adeptes de sensation fort alors le Drift Trike est fait pour vous ;-).

Le Drift Trike vous tente comme sport ?
Répondez en commentaire.

Une question ? Venez poser votre question ou en discuter sur le FORUM sport d'Amis-sportifs.

Liste des réactions

Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à poster votre réaction.

Laisser un commentaire

Je crée mon compte en 5 secondes

OU Me connecter