Logo

Différentes surfaces au tennis

Par Florian     Le 27 Juillet 2015 à 02h10     0 réaction(s)
Vous jouez au tennis toujours sur le même coût mais ne connaissez pas les différentes surfaces qui existent pour pratiquer ce sport et ce qu'elles peuvent apporter. Hé oui, les courts ne sont pas toujours en terre battue. Ils peuvent aussi être "en dur" ou plantés de gazon. Ces différentes surfaces ont bien entendu, des incidences sur les rebonds des balles et sur leur trajectoire.

Le gazon

Il faut savoir que le tennis est le descendant anglais du jeu de paume qui est apparue en 1870. Il se jouait à l'époque uniquement sur gazon. Il y a encore une quarantaine d'années, 50% des tournois se déroulaient encore sur gazon. Aujourd'hui, un tournoi sur dix se pratique sur ce sol. Dans les "grands" il reste encore  Wimbledon. Ces courts sont de plus en plus désertés à cause de l'entretien de la surface et des difficultés de construction. Sur gazon, la balle a un rebond moins haut mais la vitesse de la balle est bien plus rapide. Ce sol permet également des faux rebonds aidant à attaquer son adversaire surtout si le joueur est un bon serveur et s'il est rapide. Les échanges sur gazon sont bien plus brefs que les autres.

Le dur : béton, quick et green set

Les surfaces appelées dures sont en béton, en quick ou en green set.  Elles sont surtout utilisées par les professionnels. Les principales compétitions sont les deux dernières levées des quatre tournois de l'Open d'Australie ainsi que six tournois sur neuf des Master 1000 et de l'ATP. Ces surfaces ne nécessitent pas d'entretien et redeviennent sèches très vite après l'arrêt d'une pluie. Les joueurs peuvent rejouer immédiatement après. Cette surface est aussi redoutable pour les articulations des joueurs. Tous les types de joueurs peuvent évoluer sur un court en dur. Il est facile de faire varier la vitesse de la balle et plus la surface du sol est lisse, plus la vitesse est rapide. En revanche, si la surface du sol a un grain épais alors la vitesse diminue.

La terre battue

Cette surface est l'une des plus anciennes du tennis et les premiers courts existent depuis 1880 à Cannes. En 1928, la France et les Etats-Unis se sont rencontrés sur un court en terre battue à Paris pour la première finale de la Coupe Davis. La terre battue favorise la lenteur des balles ainsi que le jeu de très haut niveau. La couleur de ce court est ocre car la couche supérieure est en briques pilées qui se trouve sur une couche de calcaire elle-même posée sur du mâchefer qui est étalé sur une surface drainante. Cette surface bouge et l'humidité a beaucoup d'importance. Lorsqu'un court est en terre battue, un rouleau est passé régulièrement dessus pour qu'il reste le plus possible compact. Ainsi, la surface restitue au mieux les effets. La balle a un rebond ralenti mais haut et le joueur a plus de temps pour envoyer son coup. Un joueur défensif se sentira mieux que les autres sur ce type de surface. Il utilise l'effet lifté et l'adversaire a plus de mal à rattraper la balle. Si le joueur est un offensif dans son jeu, alors il est moins à l'aise sur la terre battue que sur les autres courts.

Une question ? Venez poser votre question ou en discuter sur le FORUM sport d'Amis-sportifs.

Liste des réactions

Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à poster votre réaction.

Laisser un commentaire

Je crée mon compte en 5 secondes

OU Me connecter